A PROPOS DE TARTOOMBRIA

Ce site naît d’une idée de Lorenzo Santoni et sa femme Micaela. Lorenzo, naturaliste passionné, depuis dix ans est engagé dans la recherche, l’observation et l’étude d’une population de Testudo hermanni dans une région au milieu de l’Italie qui s’appelle Ombrie. Son activité, qui au début concernait seulement ce territoire, après quelques temps s’est bientôt étendue à d’autres espèces et d’autres régions.

A l’intérieur du site il faut souligner l’importance d'un recensement photographique: un nouveau moyen d’étude et de sauvegarde à la base des projets futurs. Les tortues dont on présente les fiches individuelles sont des spécimens sauvages, donc afin de réaliser un véritable inventaire il fallait que chaque fiche contienne le plus d’informations possibles : par exemple, dans l’exemplaire 34_F6_B1 nous sommes en présence de la 34ème tortue recensée, la 6ème tortue de la zone 1 du terrain B, une femelle. Les dernières informations ne sont importantes du point de vue de la morphologie que si on veut voir des petites différences entre ces groupes ‘séparés’ de la même population.

Le site à été réalisé grace aux compétences particulières des auteurs : la photographie de la nature, la connaissance de la région et son histoire, expérience d’élevage. Dans le site vous trouvez des photos de tortues prise partout dans le monde.

Tartoombria est engagé dans la présentation, l’étude, la sauvegarde des tortues sauvages en Umbrie palustres (Cistude - Emys orbicularis) et terrestres (Testudo hermanni hermanni); mais on trouve aussi des argumentations importantes sur l'élevage, les espèces exotiques d'eau et terrestres, les curiosités et les écotypes régionaux des espèces européennes parmi lesquelles les tortues françaises.

Nous reconnaissons dans cette présence dans notre région un important indicateur biologique, en considérant surtout l’importance des populations en marge des zones de distribution de l’espèce. En fait ces caractéristiques morphologiques uniformes nous font penser que des études peuvent montrer que nous sommes en présence d’un écotype régional. Afin de pouvoir commencer à définir ces caractéristiques nous avons rédigé des tableaux de mesurage de nos tortues sauvages.

L'ORIGINE DU PROJET

Dès mon enfance j'ai vu les tortues sauvages parmi les oliveraies de ma région, mais par contre il était impossible de trouver des textes qui parlaient de ces populations vivant si loin de la mer. Bientôt, en cherchant des informations sur les tortues en Italie, j’ai découvert que maintenant on peut assister à une réalité paradoxale : il y a plus de tortues détenues en captivité que des tortues libres. Cette situation va donner à chaque éleveur un rôle fondamental dans la conservation des tortues , mais la plupart des éleveurs ne connaissent pas l’origine de leurs tortues parce qu’il n’y a pas de méthodes de classification et très souvent ils vont donc mélanger les espèces.
J’ai abouti à la création du site simplement dans le but d'essayer d’arriver à la description des variétés locales de nos tortues en rapprochant et les photos des tortues sauvages et les photos des tortues élevées d’origine sûre et en rapprochant aussi les rapports entre les mesures des carapaces ; je suis sûr que tout cela  pourra nous donner des caractéristiques standard pour chaque population y compris celle d’Ombrie jamais décrite avant.
En plus pour les tortues sauvages j’ai ajouté des dessins de la carapace pour souligner les caractéristiques de chaque individu a fin d’aboutir à une sorte de charte d’identité de l’animal qui va contribuer à le sauvegarder du risque de ramassage.

LA METHODE DE MESURAGE

La méthode de mesurage que l’on emploie dans Tartoombria a été plusieurs fois et de diverses façons utilisée par des chercheurs ou par des centres d’élevage et de sauvegarde dans le  monde. Le mesurage est effectué aux sutures principales des dossières et des plastrons, mais ce qui nous permet d’arriver à une réelle comparaison entre les diverses populations n’est pas donné par les mesurages eux-mêmes (qui changent avec la taille de la tortue) mais par l’individualisation des valeurs standard entre leurs rapports.
On a décidé de relever le sexe, l’age et les mesures de : longueur carapace (SCL), largeur carapace (SCW), hauteur carapace (H), longueur plastron (PLM), ouverture anale (AW), suture fémorale (FLM), suture pectorale (PELM), largeur carapace entre la 4 et 5 marginale avant (ANT), largeur carapace entre la 8 et 9 marginale arrière (POST), nombre des griffes à la patte antérieure droite (UAD), nombre de griffes à la patte postérieure droite (UPD), nombre de griffes à la patte antérieure gauche (UAS), nombre de griffes à la patte postérieure gauche (UPS), poids (W), nombre des écailles surnuméraires (SA), marques caractéristiques (SP). Afin de  clarifier  les lignes qu'on a suivies pendant le mesurage on a fait un dessin explicatif, mais il faut souligner que le mesures sont toujours linéaires, jamais courbées, même sur le dossière.

En plus on a toujours pris en considération les dessins de la carapace et les taches spécifiques à chaque individu qui allaient se retrouver dans plusieurs sujets comme par exemple la caractéristique de la plaque supra caudale toujours unique à l’intérieur, mais divisée à l'extérieur ou une légère mobilité des plaques fémorales et anales dans la suture avec les pectorales : toutes caractéristiques des hermanni d’Ombrie qu’on peut trouver ou non dans les autres populations.


L’observation des individus sauvages qui très souvent sur le terrain est plutôt rapide est toujours complétée par l’observation  des reportages photographiques  réalisés de la façon la plus complète possible. Pour chaque individu : dossière, plastron, vue antérieure de la carapace, vue postérieure de la carapace, profil droit de la carapace, profil gauche de la carapace, profil du crâne, crâne vu de haut, pattes. Malheureusement il n’est pas toujours possible de faire de bonnes photos mais nous avons quand même choisi d’en mettre parfois seulement quelques une et de conserver les autres.

Les informations contenues dans ce site web sont absolument originales et fruit de l'expérience, des études, des recherches des auteurs. Pourtant l'utilisation du contenu de ce site est interdite. Toute personne en faisant usage sans un accord écrit des auteurs pourra être poursuivie en justice pour atteinte à la propriété intellectuelle.

Contactez nous à l'adresse: info@tartoombria.org

Nos bannières


 

Si vous êtes intéressés par les tortues et cistudes en Ombrie et vous désirez plus informations en français vous pouvez nous adresser vos questions.

WEB DESIGN: Davide Vasta - www.davidevasta.biz

NOTE EDITORIALI - TARTOOMBRIA: IL SITO DI RIFERIMENTO PER I "TARTAMANTI" UMBRI - FOLIGNO (PG) - INFO@TARTOOMBRIA.ORG